Pêche de la truite à la mouche à Saint Connan

Pêche de la truite à la mouche à Saint Connan

 Pêche de la truite à la mouche à Saint Connan sur le réservoir de l’Étang Neuf

Bienvenue pour une partie de pêche de la truite à la mouche à Saint Connan. Cette commune est au centre des Côtes d’Armor, au cœur des bois, du bocage et des vallons. Le réservoir de l’Etang Neuf situé sur les sources du Trieux est principalement dédié à la pêche à la mouche. C’est donc un spot très agréable pour y apprendre différentes techniques de lancer et avoir la possibilité de toucher quelques poissons fort combatifs.

C’est officiel aujourd’hui c’est l’été, nous somme le 21 juin, c’est parti pour une séance de pêche à la mouche. Je rejoins Claude en début d’après-midi à l’Etang Neuf dans le pays du Trégor pour un enseignement de la technique de la double traction.

Cette technique qui vous permettra de pêcher par vent soutenu, d’atteindre de grandes distances de lancer ( plus de 20 m) et de lancer des streamers de bonnes tailles. Ainsi vous pourrez débusquer truites en réservoir, brochets, bars…et tant d’autres de nos partenaires de jeu à écailles.

En fonction de votre réservation vous pourrez pêcher soit du bord soit en barque. Comme nous sommes là pour aborder la double traction, Claude n’en sera que plus à l’aise embarqué.

Les poissons sont en pleine activité, certains gobages sont discrets alors que d’autres éclatent de ci de là, quelques poissons fendent même la surface et nous saluent de quelques jolies sauts. L’après-midi s’annonce bien.

Apprentissage de la double traction

Arrivé sur zone, mon stagiaire se familiarise avec les bases de la double traction au beau milieu des émergentes qui se font aspirer tour à tour par les truites mais aussi gober en plein vol par les couples d’hirondelles qui ne vont pas manquer ce festin.

Pour un premier jour d’été le temps est plutôt couvert, de temps en temps une petite averse très fine nous rafraîchit, et un petit vent soutenu (20 km/h sur rafale) vient un peu compliqué la tâche de Claude. Néanmoins tout ça se dissipe rapidement et nous offre une belle activité. Les phases d’apprentissage débutent.

Les truites arc en ciel sont les bienvenues pour nous offrir de magnifiques cibles de lancer, et reposer les nerfs de mon stagiaire dans sa formation.

La première phase d’accélération de plus en plus maîtrisé Claude ne tardera pas à faire un poisson d’environ 50 cm sur une émergente de trichoptère, le poisson est combatif, comme toujours à l’Etang Neuf, il est vite mis à l’épuisette et après une ou deux photos repart en pleine forme. Un joli plaisir pour récompenser les efforts de mon stagiaire qui ne lâche rien dans son envie de maîtriser la double traction.

Prendre des poissons, c’est bien, ça fait faire des pauses entre les différentes phases d’apprentissage de la technique et ça accroche le sourire au visage de mon stagiaire et au mien aussi pour le coup.

Le temps de défaire quelques nœuds malins qui sont venus se former sur son ensemble, je lui propose d’essayer avec l’autre canne (Triumph SPM, soie de 8) au streamer (marabout) et le voila encore une foi atteler à un beau poisson un peu moins gros que le premier mais fortement combatif encore une foi.

De gros progrès lors de cette séance sur la double traction dans une ambiance amicale et joviale. Merci Claude pour ta bonne humeur et ta concentration.

Elles ont la pêche les truites de Saint Connan !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *